Truffes©PNRLAT

Les productions insolites

Avec ses sols riches et son climat doux, le territoire du Parc Loire-Anjou-Touraine se prête bien aux activités agricoles, maraîchères… Certaines productions inattendues participent à sa renommée, parfois dans le monde entier.

Le safran

Malgré son goût exotique, le safran pousse à deux pas de chez nous : sa culture en Touraine remonte au Moyen-Âge !

Le safran est une épice rare : pour produire un kilo de safran, pas moins de 150 000 fleurs de crocus doivent être récoltées manuellement. On retire ensuite le pistil de la fleur, qui une fois séché constituera le safran. Un gramme produit en France coûte entre 20 et plus de 30 euros. Mais une pincée suffit à parfumer un plat tout entier…

Aujourd’hui, l’association des Safraniers de Touraine regroupe une vingtaine de petits producteurs.

Récolte du safran à Chaveignes avec Agnès Devijver©PNRLAT

L’asperge

Légume emblématique du territoire, l’asperge s’épanouit dans les sols sableux du Parc, principalement en Anjou (Baugeois, Val d’Anjou, Saumurois), mais également en Touraine (dans le Richelais et autour de Bourgueil). De mars à mi-juin, la récolte se fait à la main et presque quotidiennement, nécessitant une importante main-d’œuvre.

90 % de la production est constituée d’asperges blanches. Fait étonnant, les asperges blanches, violettes et vertes sont issues de la même variété : leur couleur dépend de leur durée d’exposition à la lumière.

Asperges dans le Richelais - Annabelle Chesseron©PNRLAT

La rose

Avec 7 millions de rosiers produits chaque année, Doué-la-Fontaine est considéré comme la capitale française et européenne de la rose. Cette culture s’est développée au XIXe et XXe siècles. Aujourd’hui, les 50 pépiniéristes de Doué-la-Fontaine produisent près de la moitié des roses françaises !

Pour célébrer cette tradition horticole, rendez-vous chaque année en juillet aux « Journées de la Rose », où la fleur est mise à l’honneur dans les Arènes de Doué-la-Fontaine.

Champs de roses à Doué-la-Fontaine©Nicolas Van Ingen

La truffe

Comment parler des productions du territoire sans évoquer la truffe noire ? Présente dans le Richelais dès le XVIIIe siècle, la culture de la truffe s’est ensuite fortement développée dans la région, dont elle apprécie les sols calcaires.

Aujourd’hui, on produit chaque année près d’une tonne de truffes de Touraine, principalement entre Marigny-Marmande et Richelieu, ainsi qu’autour de Chinon. Elles sont récoltées en hiver, à l’aide de chiens truffiers.

Pour déguster ce « diamant noir », rendez-vous au marché aux truffes de Marigny-Marmande, le plus célèbre du territoire.

 

Truffes de Touraine©PNRLAT
Vous aimerez aussi
Les délices de la Roche à Louresse Rochemenier
Restauration Séjour Vins

Attablez-vous dans les restaurants de qualité et faites frétiller vos papilles. Avec des produits locaux et de saison, les restaurateurs engagés dans...

11km - 3h
Sentier de petite randonnée Bâti
Champigny-sur-Veude
4.3km - 1h30
Circuit de découverte Troglos
Doué-en-Anjou
Les plus consultés
25 avr. 2020
Sortie Animaux
Beaumont-en-Véron

Centre permanent d'initiatives pour l'environnement Touraine-Val de Loire

Au printemps, les puys se réveillent. Venez découvrir la flore et la faune particulières de ce site naturel emblématique du Chinonais, entre pelouses...

03 juil. 2020
Sortie Animaux
Rigny-Ussé

Ligue pour la protection des oiseaux - Touraine

Au bord de l'Indre, le charmant village de Rigny-Ussé accueille une faune et une flore riche. Les lieux regorgent notamment de chauves-souris. Faites...

07 aoû. 2020
Sortie Animaux
La Chapelle-aux-Naux

Ligue pour la protection des oiseaux - Touraine

La Loire, grâce à sa dynamique fluviale, est un fleuve vivant. Les crues façonnent, détruisent et créent de nouveaux milieux. Bancs de sable, îles...