Champignons©Nicolas Van Ingen

Culture des champignons

Passé des catacombes de Paris à l’humidité des caves troglodytiques du Val de Loire, le champignon de Paris est un des produits phares du territoire du Parc. Sa production s’est aujourd’hui industrialisée mais il reste quelques artisans et sites touristiques réalisant de la vente directe.

Des catacombes de Paris aux caves troglodytiques de Saumur

En dépit de son nom, le « champignon de Paris » pousse principalement… Dans le Val de Loire, et plus précisément dans le Saumurois, qui concentre à lui seul plus de 50 % de la production française !

La culture du champignon se développe d’abord dans les sous-sols de la capitale. Mais elle devient un obstacle à la construction du métro : la production est délocalisée en Val de Loire à la fin du XIXe siècle, au moment où l’exploitation du tuffeau décline et libère des kilomètres de galeries souterraines.

Avec leur température constante (12-14 °C) et leur taux d’humidité élevé, les caves troglodytiques offrent des conditions idéales pour le développement des champignons. La proximité de l’école de cavalerie de Saumur permet d’alimenter les exploitations en fumier frais, qui sert à la fabrication du substrat.

Laurence Laboutière, productrice de champignons à Montsoreau

La culture du champignon, d’hier à aujourd’hui

Dans l’obscurité des galeries, les champignons sont cueillis à la main par les ouvriers. Mais à partir de la seconde moitié du XXe siècle, la culture du champignon se modernise fortement et quitte les « troglos » pour de grands hangars. La production s’industrialise.

Aujourd’hui, seuls les champignons frais sont encore ramassés manuellement. Pour les produits destinés aux conserves, la cueillette est mécanisée.

La concurrence venue de l’étranger (Pologne, Pays-Bas, Chine) est féroce, entraînant la disparition de la plupart des producteurs au profit de grosses exploitations. C’est d’ailleurs à Saumur que se trouve France Champignon, le leader national.

 

Culture des champignons - Entreprise Champi Bio à Chacé©Nicolas Van Ingen
Culture des champignons - Entreprise Champi Bio à Chacé©Nicolas Van Ingen

 

Découvrir les champignonnières autour de Saumur

Seuls quelques artisans travaillent encore dans les galeries souterraines. Ils alimentent restaurants et épiceries spécialisées en champignons de Paris, mais aussi pleurotes, shiitakés et pieds bleus. Vous pouvez acheter leur production directement sur site, ou sur les marchés du territoire.

Au passage, n’oubliez pas de goûter l’une des spécialités locales : les galipettes, de gros champignons que l’on farcit de fromage, de rillettes, d’andouille, etc. D’où vient ce nom ? Pour le savoir, rendez-vous dans les musées et caves du territoire : le musée du champignon à Saumur, la Champignonnière du Saut aux Loups à Montsoreau ou la Cave vivante du champignon au Puy-Notre-Dame. Vous y découvrirez le fonctionnement des champignonnières et leur histoire dans la région.

 

Vous aimerez aussi
Front bâti de Souzay-Champigny©N. Van Ingen 30km
À vélo Loire Villes
Saumur
5km - 2h
Sentiers du Parc Troglos
Turquant
4.3km - 1h30
Sentiers du Parc Troglos
Doué-la-Fontaine
Les plus consultés
21 juil. 2023
Atelier Savoir-faire
Chinon

Les Musées Chinon, Vienne et Loire

Créez une tenture en laine feutrée inspirée de la chape de saint Mexme, œuvre majeure du musée. Découvrez la technique du feutre à l'eau et laissez...

15 oct. 2023
Sortie Patrimoine bâti et histoire
Panzoult

Les Musées Chinon, Vienne et Loire

Un important centre de production de sarcophages en tuffeau jaune occupait une partie des vallées de Panzoult entre le 6e et le 8e siècle. Venez...

24 juil. 2023
Sortie Fleuve et rivière
Gennes

Prieuré de Saint-Rémy-la-Varenne

En équipe et à l'aide d'un plan, décelez les mystères des quatre milieux naturels qui composent le paysage de ce site ligérien remarquable. Des sacs à...