Loire à Gennes©Nicolas Van Ingen

Vallée de la Loire des Ponts-de-Cé à Montsoreau

À l’Est du Maine-et-Loire, le site Natura 2000 « Vallée de la Loire des Ponts-de-Cé à Montsoreau», s’étire le long du fleuve royal sur 53 kilomètres, à l’aval de sa confluence avec la Vienne. Il s’étend sur près de 9 400 hectares et concerne 24 communes.

Carte du site

En 2022, le périmètre Natura 2000 s'étend. Il englobe désormais la vallée du Thouet, principal affluent de la Loire, le lit majeur naturel en rive gauche et des zones humides annexes au fleuve en rive droite, ainsi que le coteau calcaire "saumurois" (de Montsoreau à Gennes-Val de Loire) en raison de son importance pour la conservation des chauves-souris.

Retrouvez l’extension du périmètre en détails dans les téléchargements, en bas de page.

Le site et ses espèces patrimoniales

La vallée de la Loire offre une riche mosaïque paysagère, comprenant des milieux naturels variés tels que des prairies inondables maillées de bocage et de "boires", des grèves sableuses, des coteaux calcaires…

Ces milieux variés abritent à leur tour de nombreuses espèces végétales et animales, rares ou menacées, comprenant aussi bien des poissons migrateurs (Saumon…), des mammifères aquatiques (Castor d’Europe, Loutre d'Europe) et terrestres (chauves-souris), que des invertébrés (Rosalie des Alpes, Gomphe serpentin…).

Le site Natura 2000 est aussi une zone importante pour l’avifaune migratrice, plus de 30 espèces d’oiseaux patrimoniales telles que les Sternes pierregarin ou le Balbuzard pêcheur y sont présentes et en dépendent.

Sterne pierregarin sur la Loire©Olivier Simon
Un site vivant...

Les activités humaines au sein du site sont tout aussi variées que les richesses naturelles. Plus de la moitié de la surface terrestre du site est agricole, et l’élevage pratiqué est essentiel au maintien des prairies en bords de Loire.

Les cultures (céréales, légumes, vigne) sont également présentes sur les zones les moins inondables, tandis que les plantations de peupliers sont bien représentées à l’aval du site.

Enfin, la chasse, la pêche et de nombreuses autres activités récréatives (canoé-kayak et autres activités nautiques, loisirs aériens, randonnée, …) y sont pratiquées.

... à protéger

Les richesses naturelles remarquables du site, associées aux paysages façonnés par l’Homme et par la Loire, sont reconnues au niveau européen. Cependant, elles sont fragiles et menacées par l’abandon des pratiques agricoles traditionnelles et la disparition des prairies de fauche inondables, par le développement des espèces invasives, l’augmentation des aménagements et des usages en bords de Loire...

L’animation locale portée par le Parc vise à mobiliser l’ensemble des acteurs du territoire afin de préserver les habitats et espèces ayant valu la désignation du site Natura 2000.

Vous pouvez agir

Afin de préserver les habitats et espèces remarquables, tous les acteurs du territoire peuvent agir à leur niveau, y compris les élus locaux.

Voici quelques exemples d’actions que les collectivités peuvent mener pour contribuer à la préservation des milieux naturels et espèces du site Natura 2000 :

  • Restauration et entretien des prairies alluviales, des boires ;
  • gestion douce des espaces « verts » de bords de Loire
  • Création et entretien des arbres têtards et de haies
  • Conversion de peupleraies en prairies
  • Soutien à l’élevage extensif à l’herbe
  • Sensibilisation des usagers

La réalisation de ces actions peut être aidée, et peut par exemple donner lieu à des "contrats Natura 2000".

Certains projets et travaux sont soumis à une évaluation préalable des incidences afin de vérifier qu’ils n’occasionnent pas de dommages aux espèces et milieux fragiles du site Natura 2000. Pour vous aider comprendre la réglementation, contactez l’animateur du site. Il vous accompagne dans vos démarches.

 

Contactez l'animateur du site

Lucile Stanicka, chargée de mission Natura 2000 "Vallée de la Loire des Ponts-de-Cé à Montsoreau"
Tél : 02 41 53 66 00
l.stanicka [at] parc-loire-anjou-touraine.fr