Vous êtes ici : Accueil / Le Parc / Les actualités / Le Xénope lisse… une espèce venue d’ailleurs

Le Xénope lisse… une espèce venue d’ailleurs

Venu d'Afrique du Sud et échappé de laboratoire, le Xénope lisse envahit aujourd'hui nos cours d'eau. Le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine tente de maitriser la progression de cet amphibien qui menace sérieusement la biodiversité locale grâce à un programme LIFE.
Le Xénope lisse… une espèce venue d’ailleurs

une espèce envahissante

Des labos au cours d’eau…

Le Xénope lisse est un conquérant : en quelques années, il a colonisé des mares, des cours d’eau, des rivières et même la Loire. Sa progression est inquiétante et fulgurante. Originaire d’Afrique australe, le Xénope lisse (Xenopus laevis) est utilisé pour des expérimentations en laboratoire. C’est dans les années 80 qu’il s’est échappé d’un laboratoire dans les Deux-Sèvres pour arriver jusque chez nous.

Accédez à la plaquette sur le Xénope lisse pour plus d'informations sur son mode de vie et ses caractéristiques.

Impacts

Le Xénope lisse menace aujourd’hui sérieusement la biodiversité locale des milieux aquatiques.

  • Il consomme des invertébrés aquatiques, des poissons et des amphibiens aussi bien au stade d’œufs que d’adultes
  • Il est en compétition avec les amphibiens autochtones. Il a le même régime alimentaire et habite aux mêmes endroits.
  • Il est le porteur sain de maladies qui tuent les amphibiens locaux

 

Agir pour protéger les amphibiens locaux

Le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine est associé au programme européen Life CROAA (Control stRategies Of Alien invasive Amphibians) pour préserver les grenouilles, crapauds ou tritons et limiter la progression du Xénope lisse. Mathis Prioul, technicien au Parc est chargé d’évaluer la propagation de l’espèce, de limiter son expansion et de sensibiliser le public.

Toutes les semaines et dans différents secteurs, il pose des nasses (voir photo) comme ce fut le cas récemment à la station d’épuration de Brézé qui comptaient des milliers d’individus.

Si vous observez un Xénope lisse, ici ou ailleurs, il est strictement interdit de détruire ou de déplacer vous-mêmes les individus. Vous pourriez d'ailleurs le confondre avec une grenouille ou un crapaud. N’hésitez pas à faire remonter l’information en contactant le Parc au 02 41 53 66 00 ou via le formulaire de contact du site Internet.

Le LIFE CROAA est un projet européen sur les Amphibiens dont l’objectif principal est de contribuer à l’amélioration de l’état de conservation des espèces autochtones en luttant contre les espèces exotiques envahissantes. D’une durée de six ans (2016-2022), ce projet est porté par la Société Herpétologique de France en partenariat avec sept structures locales engagées sur le terrain. Il concerne le Xénope lisse et la Grenouille taureau.