Procédure CETD

Pourquoi se porter candidat ?

Créé en 1996, le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine s’étend sur 141 communes historiques, le long de la Loire, entre Tours et Angers. De renommée internationale et inscrit depuis 2000 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, cette partie du Val de Loire bénéficie auprès des touristes d’une image associant la Loire, dernier fleuve sauvage, à des sites monumentaux emblématiques de l’Histoire de France. Le tourisme y est donc une activité économique majeure.

Pour le Parc, l’intégration du développement durable à tous les niveaux de l’activité touristique constitue l’un des enjeux fondamentaux du tourisme de demain. Il importe donc que les acteurs professionnels du secteur s’engagent dans une démarche différenciée et construisent des produits adaptés à ce contexte. C’est ce que propose la CETD.

 
©D. Greyo                                                                                             ©J. Paressant
 
 

Comment candidater ?

L’espace protégé peut candidater sur :
  • le volet 1 uniquement ;
  • les volets 1 et 2 ;
  • les volets 1, 2 et 3.
 
Pour faire reconnaître ses ambitions, le Parc adresse en 2014 un dossier de candidature sur le volet 1 à la Fédération EUROPARC. Ce dernier comprend :
  • son adhésion aux 10 principes du tourisme durable dans les espaces protégés ;
  • un rapport de candidature présentant le territoire, la structure Parc et ses actions significatives pour le développement durable, tous domaines confondus ;
  • une stratégie de développement et un plan d’actions sur 5 ans ;
  • son engagement à développer des formes de gouvernance favorable à sa stratégie, notamment : comité de suivi et forum des acteurs.
 
À réception du dossier, EUROPARC choisit un contrôleur indépendant et ayant une expérience du tourisme durable dans les espaces protégés. Cet expert est chargé de vérifier la demande de candidature, de visiter l’espace et d’élaborer un rapport d’évaluation. Le Comité d’Évaluation de la CETD, un groupe officiel nommé par la Fédération EUROPARC, prend la décision finale de remettre ou non l’agrément à la CETD. Le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine a reçu son agrément à la CETD sur le volet 1, le 11 décembre 2014 au Parlement Européen de Bruxelles.

 

Et au bout de 5 ans ?

La réévaluation de la CETD fait partie intégrante de l'ensemble du processus. Elle permet à tous de vérifier que les engagements ont été respectés et les objectifs atteints. L’espace protégé réalise un bilan détaillé et définit un nouveau projet sur 5 ans qu’il soumet à Europarc.