Vous êtes ici : Accueil / Les sternes de Loire, Espèces fragiles à protéger

Les sternes de Loire, Espèces fragiles à protéger

Le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine et la LPO s'associent pour protéger les sternes des bords de Loire. Des dispositions ont été prises pour favoriser la nidification de ces oiseaux.
Les sternes de Loire,  Espèces fragiles à protéger

Sterne pierregarin - Olivier Simon

Deux espèces en bord de Loire

Chaque printemps, les oiseaux migrateurs reviennent visiter l’Anjou pour séjourner le temps d’effectuer leur cycle de reproduction.

C’est le cas de deux espèces emblématiques, connues pour leurs pêches spectaculaires et leurs cris reconnaissables entre tous : la Sterne naine et la Sterne pierregarin. Ces oiseaux se font entendre de la fin mars à la fin du mois de septembre.

Durant cette période, elles installent leur nid sur les grèves sableuses de la Loire. Ces grèves sont des milieux fragiles et précaires. Une crue peut les recouvrir et noyer les nids, les œufs et les poussins de l’année.

A ces risques naturels s’ajoutent bien souvent les dérangements, involontaires pour la plupart, liés aux activités humaines. Chaque année, des colonies entières disparaissent suite à une intrusion sur des bancs de sable occupés. Ces espèces très sensibles, abandonnent facilement leur nid si l’on s’en approche trop près et trop longtemps.

Agir pour protéger les nichées

Le Maine-et-Loire est le premier département d’accueil pour les populations ligériennes de sternes et à, de ce fait,  une responsabilité très forte (d'ordre national) pour la survie de ces espèces menacées.

Chaque année, le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine et la LPO Anjou agissent ensemble pour tenter de préserver la tranquillité des sites de reproduction et ainsi assurer aux sternes les conditions nécessaires à l’envol des jeunes.

Les bénévoles de la LPO Anjou installent en début de saison des panneaux sur les îlots signalant la présence d’un site de reproduction majeur. Mais cette signalétique n’est pas présente partout et malgré sa mise en place, des dérangements sont constatés (débarquements sur les bancs de sables, survol à basse altitude, ..) : ces actes constituent des infractions répréhensibles. Ce phénomène, s’il n’est pas enrayé, risque de faire disparaitre ces deux espèces de la Loire.

Une mesure phare

La Préfecture a mis en place un Arrêté de Protection de Biotope interdisant l’accès aux îlots sableux non rattachés à la berge sur l’ensemble de la période de reproduction des sternes, soit  du 1er avril au 15 août. Cette disposition s’applique de Saumur à Montsoreau et de La Daguenière au Thoureil. C’est en effet dans ces zones que les îlots sont les plus stables et accueillent chaque année la majeure partie de la population de sternes du département.

Il ne sera pas possible d’accoster sur ces espaces sableux, d’y camper ou d’y faire un feu.

Il faut dire que ces oiseaux ne sont pas chanceux cette année : le niveau de la Loire reste très élevé et contraint pour l’instant leur reproduction. Derrière cette réglementation, l’Etat souhaite avant tout responsabiliser l’ensemble des usagers de la Loire et les sensibiliser à l’importance de préserver ce patrimoine naturel remarquable. La LPO et le Parc insistent sur l’effort de pédagogie qui doit être fait auprès du public et des estivants qui agissent souvent par méconnaissance.

 

PNR Loire Anjou Touraine : 7 rue Jehanne d'Arc, 49730 MONTSOREAU 02 41 53 66 00

LPO Anjou

  • Siège social Bouchemaine : 10, rue Port Boulet 49080 BOUCHEMAINE 02 41 44 44 22
  • Antenne de Saumur : Jardin des plantes, place des Récollets 49400 SAUMUR  02 41 67 18 18