Vous êtes ici : Accueil / Les patrimoines / Les paysages

Les paysages

La Loire, ses affluents

L'orientation de la vallée de la Loire favorise la pénétration du climat atlantique sur le territoire du Parc. La Loire et ses affluents (Authion, Thouet, Vienne, Indre et Cher) sont un axe de migration et offrent une grande richesse ornithologique
Quant aux berges, les plus inaccessibles sont choisies par le Castor pour y installer son terrier.

Seule recommandation adressée aux promeneurs : soyez vigilant afin de ne pas fragiliser des milieux souvent sensibles aux piétinements !

Les prairies

A l'écart des berges, les paysages naturels sont intimement liés à l'activité agricole. L'élevage entretient dans les vals inondables la prairie, pâturée ou fauchée.  Au début du printemps, la Fritillaire pintade est l'une des premières fleurs à éclore dans la prairie.

Ces prairies sont souvent accompagnées d'un réseau de haies. On trouve ces bocages inondables dans les secteurs les plus humides. En plus de délimiter les propriétés, ces haies servaient d'enclos pour les troupeaux. C'est dans le Véron, à la confluence Loire-Vienne, que l'on rencontre ces doubles haies typiques entretenues en "têtard".

En remontant sur les coteaux, on observe que les plateaux calcaires sont principalement occupés par les cultures, vignes ou céréales.

La forêt

La "forêt cultivée" s'est largement généralisée, composée d'essences de résineux et de feuillus. De nombreux chemins, surtout dans les forêts publiques, permettent de partir à la découverte des massifs de Chinon, Milly (Sud-Saumurois) ou Saint-Nicolas-de-Bourgueil.

Coteaux et steppes calcaires

La découverte des coteaux calcaires du Parc s’apparente à un voyage dans le sud de la France. Les ensembles végétaux de ces milieux secs sont nommés “pelouses” mais ils n’ont rien du gazon de jardin ! Il s’agit d’herbes rases, plus ou moins denses, laissant apparaître le sol par endroit.
C’est l’activité humaine qui a façonné ces paysages originellement voués à la forêt.

Le Val de Loire, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO

Depuis le 30 novembre 2000, le Val de Loire est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco au titre des "paysages culturels vivants": de Sully-sur-Loire (Loiret) à Chalonnes-sur-Loire (Maine-et-Loire), soit 280 km en continu le long du fleuve.

Le Parc naturel régional est à l'origine de cette reconnaissance. Il s'agit du plus grand site inscrit par l'Unesco en France dont un tiers est inclus dans le territoire classé PNR.

Le Parc participe à la promotion de cette inscription en veillant au respect de l'environnement et du cadre de vie. 

 
Agenda
« Novembre 2017 »
Novembre
LuMaMeJeVeSaDi
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930

Sortie guidage pêche en bateau 23/11/2017

Soirée d'observation publique du ciel 24/11/2017