Vous êtes ici : Accueil / Les patrimoines / Les Savoir-faire et la culture

Les savoir-faire et la culture

Sur le territoire du Parc, les savoir-faire les plus « connus » demeurent associés à la gastronomie : le vin et la culture du champignon.

Pourtant le territoire bénéficie aussi d’une richesse de savoir-faire qui tiennent parfois à la seule volonté de passionnés telles que :

L’argile de la Rouchouse

La géologie du secteur de La Rouchouze (hameau de Langeais) offre de grands intérêts pour ceux qui s’intéressent à l’argile. Durant de nombreuses décennies, elle était reconnue pour ses grandes qualités argileuses. 300 emplois permettaient l’exploitation de cette richesse naturelle. Aujourd’hui, le maintien de cette activité repose sur les épaules de deux passionnés.

L’utilisation de la pierre

L’art de la taille de pierre et son utilisation dans le bâti constituent un savoir-faire d’importance.

La pierre blanche de tuffeau est présente sur la majorité du territoire mais les manières de construire sont très variées sur le Parc.  Des entreprises de maçonnerie sont situées un peu partout sur le territoire.

On note la présence de deux maisons des compagnons, l’une à Saumur et l’autre à Chinon. Ces dernières œuvrent fortement à la transmission du savoir-faire

Les fruits tapés

Les fruits tapés, cette technique très ancienne permettait la conservation des fruits. Cuits au feu de bois, ils étaient tapés à plusieurs reprises jusqu’à devenir plats. Pommes et poires constituent l’essentiel de la production aujourd’hui réalisée sur quelques communes.

La vannerie

À Villaines-les-Rochers (près d’Azay-le-Rideau), l’activité liée à la vannerie est un marqueur très fort de l’identité du village. À l’origine, ce savoir-faire n’était pas spécifique au territoire. Ce village regroupe désormais une grande partie des derniers vanniers de France. Villaines-les-Rochers est devenu le village de la vannerie et possède un musée qui lui est consacré.

 

La construction des bateaux de Loire

La Loire et ses affluents étaient une voie de communication de premier ordre où les marchandises transitaient (denrées agricoles, pierres, ...). De nos jours, la batellerie est associée à une demande touristique et répond davantage à des désirs de loisirs. Le caractère naturel et contemplatif de la navigation sur la Loire contribue à faire naître ces passions.

Cette activité se retrouve le long du val de Loire et des affluents navigables avec l’existence de nombreuses associations de batellerie et d’évènements ligériens.

 

 
Agenda
« Mai 2017 »
Mai
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Le temps d'apprendre naturellement 31/05/2017

Sortie guidage pêche en bateau 01/06/2017