Vous êtes ici : Accueil / Le Parc / Les actualités / Les Présidents des 51 PNR reçus à l'Elysée

Les Présidents des 51 PNR reçus à l'Elysée

Mardi 17 février, les 51 Présidents des Parcs naturels régionaux ont été reçus à l'Elysée par le Président, François Hollande. Au programme la préparation de la COP21 pour laquelle les Parcs présenteront autant d’initiatives pour lutter contre le réchauffement climatique.
Les Présidents des 51 PNR reçus à l'Elysée

crédit photo : marianoabad.com

Une amibtion créative

Le président de la République a tout d’abord salué et encouragé l’ambition et le dynamisme du réseau des 51 Parcs. Le dynamisme des Parcs naturels régionaux de France, qui démontrent — depuis leur création en 1967—  qu’ils sont allés bien au delà d’une “vocation récréative” première. Pour François Hollande, plus que de donner aux citadins l’occasion de découvrir un espace rural qui commençait à perdre sa population avec le développement économique et la croissance, les Parcs – qui célébreront leurs 50 ans en 2017 - portent aujourd’hui “une ambition créative dans laquelle les communes ne perdent pas leur liberté mais au contraire gagnent de nouveaux habitants, de nouvelles activités” et voient même “des besoins, qui, au départ, n’avaient pas été identifiés,  satisfaits !”

 

Des actions en faveur de la transition écologique et énergétique

“Cette relation économique, sociale, culturelle avec les Français, dans des sites exceptionnels et avec des paysages remarquables” c’est pour le Président toute l’ambition des Parcs qui se saisissent également de l’enjeu écologique comme d’un facteur de progrès, de cohésion et d’attractivité en participant activement, sur tous les territoires, à la croissance verte.
Et en matière d’actions en faveur de la transition écologique et énergétique, les exemples ne manquent pas ! Entre autres :

  • les 40 lauréats retenus sur les 41 candidatures de Parcs pour l’appel à projets “200 territoires à énergie positive pour la croissance verte” du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie  ;
  • la mise en place de modes de production agricole plus respectueux des milieux et pour la valorisation des produits du terroir, incarnés notamment par la création du concours prairies fleuries qui a rejoint l’année dernière le Concours général agricole et dont la 11° édition se tiendra au salon de l’Agriculture le 25 février
  • et bien sûr un ambitieux programme d'actions dans chaque Parc pour diminuer les consommations énergétiques et développer les énergies renouvelables pour atteindre l’autonomie énergétique des Parcs à l’horizon 2030…

 

Une vitrine pour la France

Le président de la République a invité les Parcs à prendre toute leur place dans la Conférence sur le climat “Je souhaite que les Parcs soient une vitrine pour la France, une vitrine de l’excellence écologique, économique… mais également une forme d’espérance : celle de pouvoir diffuser les potentiels des territoires et d’allier une volonté de développement avec une harmonie des paysages.” Pour cela chaque Parc a prévu de présenter à l’Agenda des solutions une initiative en faveur du climat – auxquelles le Président espère voir “associer les jeunes et notamment ceux des établissements scolaires de vos territoires, en les impliquant dans la préparation de la Conférence sur le climat.”

Enfin, le Président a évoqué le projet de loi biodiversité qui devrait améliorer le fonctionnement des Parcs et affirmer des exigences de qualité avec les contrats de plan État/régions. Des contrats de plan qui permettent les financements des projets et des initiatives des Parcs “Je ne doute pas que les régions et l’État feront les efforts nécessaires pour porter vos ambitions pour les prochaines années.”

Le chef de l’État a également évoqué les actions à l’international des Parcs, qui contribuent au rayonnement de la France, dans le pays comme à l’étranger, tant sur son attractivité touristique que comme modèle en matière de développement durable.

Jean-Louis Joseph, président de la Fédération des Parcs se réjouit de cette reconnaissance du travail et des savoir-faire du réseau des Parcs qui relève le défi de faire de ses 51 Parcs, des territoires d’excellence et d’innovation.

Le Parc Loire-Anjou-Touraine proposera en effet prochainement un programme d'animation dédié à la préparation de la COP21 à l'échelle de son territoire.