Vous êtes ici : Accueil / Le Parc / Les actualités / Les chauves-souris de Lerné protégées !

Les chauves-souris de Lerné protégées !

Suite à l’initiative du Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine, en partenariat avec la Ligue de Protection des Oiseaux Touraine et le Comité de Spéléologie d’Indre-et-Loire, une grille de protection à chauves-souris vient d'être installée à Lerné, préservant la quiétude de ces animaux emblématiques du territoire.

Les chauves-souris très présentes sur le territoire du Parc 

Grâce à ses nombreux boisements, vallées et cours d’eau fournissant des terrains de chasse propices, et aux multiples cavités creusées dans le calcaire, refuges idéaux pour l’hibernation et la reproduction, les chauves-souris ont trouvé sur le territoire du PNR, un lieu de vie idéal.

On y recense 22 espèces sur 34 présentes en France, dont certaines emblématiques (grand rhinolophe, murin à oreilles échancrées, grand murin…). 

Le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine souhaite s'inscrire dans la démarche du plan national d'action mis en place par l'État, afin de préserver les chauves-souris, animaux méconnus et particulièrement menacés lors de l’hibernation ou de la reproduction. Il multiplie ainsi les interventions, accompagnés par de nombreux acteurs tels que les LPO Anjou et Touraine, le Comité de spéléologie d’Indre-et-Loire ou encore les Régions et Départements.  

Un cas exceptionnel : la cave de Lerné

Sur la commune de Lerné, une cave réputée pour accueillir plusieurs centaines de chauves-souris chaque hiver a été recensée. La proximité des habitations et sa localisation facile d’accès rendent le site très sensible ; ces animaux ayant un besoin vital d’économiser au maximum leur énergie pour passer l’hiver et par conséquent de ne pas être dérangés.

La LPO Touraine, les spéléologues et le PNR ont alors contacté les propriétaires du site et ont proposé un conventionnement. Dans ce cas exceptionnel, la cave étant très exposée au dérangement humain, une grille fermée à clé, entièrement financée par la Région Centre et le Département d’Indre-et-Loire, a été posée ce mercredi 14 mai